Dialogue

Vocabulary

Learn New Words FAST with this Lesson’s Vocab Review List

Get this lesson’s key vocab, their translations and pronunciations. Sign up for your Free Lifetime Account Now and get 7 Days of Premium Access including this feature.

Or sign up using Facebook
Already a Member?

Lesson Notes

Unlock In-Depth Explanations & Exclusive Takeaways with Printable Lesson Notes

Unlock Lesson Notes and Transcripts for every single lesson. Sign Up for a Free Lifetime Account and Get 7 Days of Premium Access.

Or sign up using Facebook
Already a Member?

Lesson Transcript

Je rêve d'un beau Noël français!
Bon, dans les partages culturels, on ne peut pas passer à côté de Noël. C'est peut-être une des fêtes les plus importantes dans les pays de tradition chrétienne et elle donne une bonne idée de ce que peut être la tradition de ce pays.
Pas de surprise, Noël se fête le 24 et le 25 décembre. On se retrouve en famille la veille de Noël, pour le réveillon. On se retrouve aussi le lendemain pour le repas de Noël. Le repas typique pour cette fête, c'est des huîtres ou du foie gras en entrée, une dinde farcie aux marrons en plat principal, du fromage, naturellement et une bûche en dessert. La bûche c'est un gâteau roulé à la crème pâtissière. Mais ça peut être un peu lourd, surtout avec ce qu'on mange déjà avant. Il existe donc des bûches glacées.
Et les cadeaux, me direz-vous. Traditionnellement, on se les offre le 25 au matin, comme dans beaucoup d'endroits parce qu'il faut attendre que le Père Noël soit passé pendant la nuit. Mais cela dépend des familles, surtout quand les enfants ne croient plus au bonhomme barbu.
Bon c'était pour la partie 'tout le monde'. Comment ça se passait chez moi. Le 24 au soir, quand mon grand-père était encore vivant, on allait chez mes grands-parents paternels. Mon père a six frères et soeurs et j'ai une vingtaine de cousins. On se retrouvait donc tous, le soir, autour de la très longue table où on était tous assis. On ne s'offrait pas de cadeaux, beaucoup trop de monde, mais il y avait une sacrée ambiance. On arrivait vers 19h. On ne repartait pas avant 2h du matin et on passait une bonne partie de la soirée à manger !
Le 25, avec mes parents et mon frère, on ne se levait pas trop tôt et on s'offrait nos cadeaux. On se préparait et on partait chez ma grand-mère maternelle. Là, la famille est plus restreinte. On n'est qu'une quinzaine. On échangeait quelques cadeaux et puis on repassait à table pour deux ou trois heures. Après les repas de Noël, on se sent toujours lourd. J'aimais bien aller faire une promenade dans le village de ma grand-mère. Ensuite, on rentrait jouer soit à la belote, soit au scrabble. Les blagues fusaient. C'était bien !
Et vous, vos Noël ?

1 Comment

Hide
Please to leave a comment.
😄 😞 😳 😁 😒 😎 😠 😆 😅 😜 😉 😭 😇 😴 😮 😈 ❤️️ 👍
Sorry, please keep your comment under 800 characters. Got a complicated question? Try asking your teacher using My Teacher Messenger.

FrenchPod101.comVerified
Wednesday at 6:30 pm
Your comment is awaiting moderation.

Je rêve d'un beau Noël français! Bon, dans les partages culturels, on ne peut pas passer à côté de Noël. C'est peut-être une des fêtes les plus importantes dans les pays de tradition chrétienne et elle donne une bonne idée de ce que peut être la tradition de ce pays. Pas de surprise, Noël se fête le 24 et le 25 décembre. On se retrouve en famille la veille de Noël, pour le réveillon. On se retrouve aussi le lendemain pour le repas de Noël. Le repas typique pour cette fête, c'est des huîtres ou du foie gras en entrée, une dinde farcie aux marrons en plat principal, du fromage, naturellement et une bûche en dessert. La bûche c'est un gâteau roulé à la crème pâtissière. Mais ça peut être un peu lourd, surtout avec ce qu'on mange déjà avant. Il existe donc des bûches glacées. Et les cadeaux, me direz-vous. Traditionnellement, on se les offre le 25 au matin, comme dans beaucoup d'endroits parce qu'il faut attendre que le Père Noël soit passé pendant la nuit. Mais cela dépend des familles, surtout quand les enfants ne croient plus au bonhomme barbu. Bon c'était pour la partie 'tout le monde'. Comment ça se passait chez moi. Le 24 au soir, quand mon grand-père était encore vivant, on allait chez mes grands-parents paternels. Mon père a six frères et soeurs et j'ai une vingtaine de cousins. On se retrouvait donc tous, le soir, autour de la très longue table où on était tous assis. On ne s'offrait pas de cadeaux, beaucoup trop de monde, mais il y avait une sacrée ambiance. On arrivait vers 19h. On ne repartait pas avant 2h du matin et on passait une bonne partie de la soirée à manger ! Le 25, avec mes parents et mon frère, on ne se levait pas trop tôt et on s'offrait nos cadeaux. On se préparait et on partait chez ma grand-mère maternelle. Là, la famille est plus restreinte. On n'est qu'une quinzaine. On échangeait quelques cadeaux et puis on repassait à table pour deux ou trois heures. Après les repas de Noël, on se sent toujours lourd. J'aimais bien aller faire une promenade dans le village de ma grand-mère. Ensuite, on rentrait jouer soit à la belote, soit au scrabble. Les blagues fusaient. C'était bien ! Et vous, vos Noël ?